logo article ou rubrique
Ballon stratosphérique
Article mis en ligne le 19 mai 2015
dernière modification le 17 novembre 2018

Ce projet a mobilisé les élèves de CM2 de l’école Croizat qui réalisent les nacelles et conçoivent des expériences qui permettront des relevés de température, de pression ou de luminosité. Les élèves de 4e du collège s’occupent de la partie électrique du ballon et récupèrent les données des expériences.

Cette année, le ballon stratosphérique a été lancé avec succès le 18 mai. Nous espérions qu’il atteigne entre 20 et 30 km de hauteur...

L’après-midi même, le ballon a été retrouvé sur la commune de Cheigneu-la Balme dans l’Ain ! Il a mis le village en émoi.

Un objet brillant tombe sur la forêt

En début d’après-midi de ce lundi 18 mai 2015, Mme L. habitante de Cheignieu la Balme aperçoit un objet brillant tombant du ciel dans la montagne boisée sur le pan Contrevoz-Ordonnaz. Elle alerte immédiatement la gendarmerie qui se rend au pied de ce contrefort au niveau du pont de Cheignieu.

L’affaire est prise au sérieux puisque deux hélicoptères dont l’un de la sécurité publique sillonnent bientôt le ciel au-dessus de l’endroit indiqué par Mme L. et repèrent l’objet qu’ils évaluent perchés à Vingt mètres dans la canopée de la forêt.

La gendarmerie identifie très vite suite à un appel au centre spatial concerné l’objet comme un ballon sonde météorologique.

Une recherche risquée

Les gendarmes confient donc les recherches à Marc Buet, maire de la commune, avant de se retirer.

L’affaire n’est pas facile… Aidé par Jacky Thomas en compagnie de sa compagne Monique, lui ancien maire de Cheignieu et conseiller aujourd’hui, et par Jean-Paul Miraillet, ils suivent une piste hasardeuse dans la montagne, guidés au début par un hélicoptère. Il a fallu beaucoup de chance pour que Monique découvre le « ballon » haut dans un arbre. Les trois hommes ont dû se frayer un passage dans le fouillis de la forêt, se blessant d’ailleurs légèrement avant d’abattre deux arbres pour récupérer l’objet…

Une expérience scientifique de deux établissements scolaires

Celui-ci, effectivement est un ballon avec parachute, contenant caméra et appareil photo conçu par le collège Jacques Duclos et une classe primaire de l’école Ambroise Croisat de Vaulx-en-Velin. Très vite, Marc Buet prévient les établissements concernés, la gendarmerie et le centre spatial. Le ballon-sonde sera récupéré par les enseignants le mercredi suivant.

Beaucoup de chance

Il a fallu beaucoup de « coïncidences », notamment l’observation de Mme L. pour que puisse être retrouvé ce « ballon » au cœur d’une vaste zone boisée et difficilement accessible, pénétrée que très rarement par les chasseurs. Rien ne permet de dire que celui-ci aurait pu être sauvé au bout de plusieurs mois…

Source : site www.ballad-et-vous.fr