logo article ou rubrique
ERASMUS+ : Mercredi 6 février, maths, musique et langues vivantes
Article mis en ligne le 7 février 2019
dernière modification le 18 février 2019

Matin : Escape game mathématiques – chorale

Mercredi matin, nous avons eu deux activités : l’une permettant de récolter d’autres indices pour l’énigme et une autre juste pour être ensemble.

L’escape game

Un « escape game » est un type de jeu d’aventure dont le principe consiste à parvenir à s’échapper d’une pièce dans laquelle on est enfermé en résolvant des énigmes dans un temps imparti. Ce jour-là, nous étions répartis en 3 groupes : un groupe de 5 élèves de 5ème5 avec les Tchèques, un groupes de 5 français avec les Grecques et un dernier groupe avec les Polonais. Nous avions 1 heure pour finir l’escape game de mathématiques dont le but était de trouver un code pour ouvrir une enveloppe. Parmi les énigmes, il y a avait de la symétrie, de la logique, du dessin… on était un peu stressé et c’était compliqué pour comprendre et communiquer entre nous. Mais chaque équipe a réussi à trouver son code et on a pu obtenir 3 nouvelles enveloppes et donc de nouvelles pièces pour le puzzle.

La chorale

Après une pause pour évacuer le stress, nous avons tous rejoint Mme Rousseille dans la salle de musique et chaque pays a chanté son hymne national. Après, nous avons appris tous ensemble une chansons de Mickael Jackson « Heal the world ». La matinée s’est terminée par un pique-nique au CDI et dans la cour.

Rana et Afnane

Concours de prononciation

Les règles sont simples. Une phrase est proposée, dans l’une des langues (Français, Tchèque, Grec ou Polonais). L’élève de ce pays apprend à sa team comment on la prononce, puis il choisit le meilleur et le fait concourir face aux champions des autres teams. Le jury, composé des élèves et des professeurs du pays, donne alors les points, et on recommence dans une autre langue.

« J’ai beaucoup aimé partager ma langue avec les autres et apprendre la leur. J’ai trouvé ça drôle car ils avaient un accent. Je trouve que c’était une bonne idée car ça nous permet d’apprendre de nouvelles langues et de nouer des liens avec les étranger » confie Khelya, une élève participant au projet.

« J’ai beaucoup aimé car l’ambiance était conviviale et on a beaucoup ri. C’était agréable car bien que ce soit une compétition, on applaudissait après chaque passage. » affirme Inès.

Inès et Dieynaba

Suite de l’aventure